Rachid Nekkaz a été agressé physiquement par le fils de l’ancien secrétaire général du FLN, Amar Saïdani, à Paris. C’est Rachid Nekkaz lui-même qui s’est filmé, le visage ensanglanté.

«Regardez le fils de Saïdani, il veut me tuer !», s’écriait l’agitateur politique dans sa vidéo (voir ci-dessous) où on voit une personne se voilant la tête, encerclé par des policiers français qui tentaient difficilement de s’interposer entre elle et la victime. Cette dernière répétant à tue-tête que le fils de Saïdani«est un criminel». Il semble que la vidéo a été filmée près de la résidence d’Amar Saïdani, à Neuilly, dans la banlieue cossue de Paris. Rachid Nekkaz s’est également filmé dans l’ambulance qui le conduisait à l’hôpital.

L’agitateur politique qui s’est illustré par ses actions de rue en France notamment, où il traque les biens immobiliers de personnalités politiques algériennes, venait de rentrer de Birmanie où il s’était rendu via le Qatar. Il avait été interpellé par les autorités de ce pays avant d’en être expulsé. A Doha, il avait été interdit d’accéder à bord d’un avion de Qataria Airways, alors qu’il se rendait en Malaisie pour, avait-il affirmé, «venir en aide aux Rohingyas». Il était accompagné du député islamiste Hassan Aribi, qui avait été chargé de relayer l’information via les réseaux sociaux.

K. B.

 

Algeriepatriotique

Rachid Nekkaz agressé physiquement par le fils d’Amar Saïdani à Paris