Le président Emmanuel Macron, qui effectue une visite officielle en Algérie, arrivera mercredi à 11 heures, en compagnie du ministre des Affaires étrangères, Jean Yves Le Drian, de ministre du budget, Gerald Darmanin, selon des informations fournies lundi  par l’Elysées. 

 Des artistes, des écrivains et de créateurs de start-ups feront partie de la délégation présidentielle

Juste après son arrivée à l’aéroport d’Alger vers 11:h, où il sera accueilli, par le président du Conseil de la nation, Abdelkader Benslalah, Emmanuel Macron marquera une première halte au monument des martyrs à El Madania pour un geste de recueillement en souvenir des martyrs de la révolution. 

 Suivra une déambulation du président Macron et sa délégation à la rue de Larbi Ben M’hidi , avec un petit détour à la librairie du tiers monde. Le bain de foule devrait se prolonger dans la rue Didouche Mourad, jusqu’ à la « Fac centrale », pour un pèlerinage de la première dame. 

Le chef de l’Etat français se rendra ensuite à la résidence de l’ambassade de France à El Biar pour un déjeuner avec des représentants de la société civile. 

En début d’après-midi le président Macron aura les premiers entretiens avec le premier ministre Ahmed Ouyhaia avant de se diriger à Zeralda pour une audience avec le président Abdelaziz Bouteflika.

 Une conférence de presse entre 18h :00 et 18h :30 est prévue à l’hôtel Aurassi, avant un dîner de travail avec le président du Conseil de la nation.

Le président Macron achèvera sa visite à 22 heures, heure à laquelle il s’envolera au Qatar.

 A l’Elysées, cette "visite d’amitié » exprime « la profondeur, la densité des liens entre nos deux pays et la volonté de s’ouvrir à l’Algérie, à travers des relations économiques importantes qui répondent d’ailleurs au souhait des autorités algériennes d’accueillir des investissements français en Algérie et de diversifier son économie »

Les questions sécuritaires seront au menu de cette visite, notamment le Sahel et la Libye deux dossiers sur lesquels Alger et Paris entretiennent une coopération suivie, ajoute t-on de même source. 

La dimension mémorielle sera très présente lors de cette avec un « focus sur les relations humaine et une visions tournée vers le futur et les nouvelles générations » 

A propos de mémoire, on parle d’une « annonce forte » de la part du président Macron qui pourrait, laisse-t-on entendre, annoncer la restitution officielle des crânes des résistants algériens.

 

Algerie1

Attendu mercredi à Alger : le programme complet de la visite du président Emmanuel Macron