Figure emblématique du rock des années 1980, de la France ‘’Black-Blanc-Beur’’ Rachid Taha est mort dans la nuit de mardi soir à mercredi d’une crise cardiaque dans son sommeil, à son domicile parisien, à l’âge de 59 ans.

 Le journal français qui donne l’information écrit que « le leader du mythique groupe Carte de Séjour dans les années 1980, Rachid Taha avait réussi le parfait alliage entre sa culture algérienne et le rock anglo-saxon, avec un soupçon de provocation quand il reprenait Charles Trenet et sa chanson ‘’Douce France’’, ‘’cher pays de mon enfance’’ lui qui était né près d’Oran où il a grandi avant d’arriver en Alsace à l’âge de 10 ans».

Mais Rachid Taha c’est surtout aussi, cette reprise sublime ‘’Ya Rayah’’de Dahmane el- harrachi et qui a connu un gros succès à l’échelle mondiale, ainsi que cette folle soirée à Bercy où le natif d’Oran avait rempli la salle avec Khaled et Faudel pour un triomphal spectacle baptisé « 1, 2, 3 Soleil », en 1998.

Enfin, Le Parisien qui note que Taha venait de terminer un nouvel album devant sortir début 2019 sur le label Believe, relève que plusieurs personnalités de la musique, du spectacle mais aussi politiques ont rendu hommage au chanteur sur Twitter.

 

 

Algerie1

 

Musique : Rachid Taha tire sa révérence