Le nombre de navires ayant touché le port d’Alger lors des deux premiers de l’année 2016 a été au total 353, a indiqué à l’APS l’entreprise portuaire d’Alger (EPAL), précisant qu’au mois de janvier leur nombre s’élevait à 177 navires alors qu’en février 2016, il s’élevait à 176 navires.

Suite à ce trafic, le volume global des marchandises débarquées et embarquées a connu une augmentation durant le mois de janvier passant de 911.238 tonnes en 2015 à 973.724 tonnes en 2016 ce qui présente une variation positive de (6,86%).

Le niveau des importations a connu une hausse de 12,78% atteignant un volume de 830.623 tonnes contre 736.488 tonnes durant la même période 2015.

Pour la même comparaison, le niveau des exportations affiche une régression de (-18,11%) dû essentiellement de la baisse d’embarquement des hydrocarbures, a précisé l’EPAL.

L’EPAL a ajouté que durant le mois de février, le volume global des marchandises débarquées et embarquées a connu une progression passant de 823.852 tonnes en 2015 à 927.224 tonnes en 2016 ce qui présente une variation positive de (12,55%).

Le niveau des importations a connu une hausse de 07,04% atteignant un volume de 757.062 tonnes contre 707.270 tonnes durant la même période 2015.

Contrairement à 2015, le niveau des exportations affiche une forte augmentation de 45,96% dû essentiellement de l’accroissement d’embarquement des hydrocarbures et des conteneurs.

En ce qui concerne le trafic passagers au port d’Alger, il a atteint au cours du mois de janvier 2016 un nombre total de 5.930 passagers, soit une diminution de (-18,27%) par rapport au même mois de l’année écoulée.

La même tendance a été observée pour le trafic auto-passagers, présentant un total de 3.724 véhicules, soit un écart négatif de (-9,79%) en comparaison avec la même période de l’année 2015.

En février, le trafic passager a atteint 5.126 passagers, soit une diminution de (-8,94%) par rapport au même mois de l’année écoulée. La même tendance a été observée pour le trafic auto-passagers, présentant un total de 3.351 véhicules, soit un écart négatif de (-5,29%) en comparaison avec la même période de l’année 2015.

Lire l'article depuis sa source

Au total 353 navires ont touché le port d’Alger janvier et février 2016