Selon des informations révélées par TF1 et RTL, un homme est actuellement en garde à vue après avoir tenté de rentrer armé, ce jeudi, dans l'un des hôtels du parc d'attractions francilien. Sa compagne serait également recherchée.

Le secrétaire général de l'ONU a vivement critiqué la poursuite de la colonisation israélienne en Cisjordanie occupée, appelant à un gel des constructions.

C’est une accusation lourde. Dans un reportage que la BBC a diffusé ce lundi soir, un haut responsable du Trésor américain a déclaré que le président russe Vladimir Poutine était “corrompu”.

« La France pour la vie ». Nicolas Sarkozy a publié ce lundi 25 janvier son livre qui préfigure peut-être son programme de campagne pour les élections présidentielles de 2017. Dans cet ouvrage plutôt bien écrit, l’ancien président de la République aborde les questions sensibles de l’immigration et de l’accueil des réfugiés du Moyen-Orient. Quelques extraits :

Il s'agit de la pire fusillade en milieu scolaire dans le pays depuis plus de 26 ans. Le tueur présumé est un jeune de "moins de 21 ans".

Le ministère tunisien de l'Intérieur a annoncé l'instauration d'un couvre-feu national de 20h00 à 05h00 à compter de ce vendredi, après quatre jours de manifestations de sans-emploi qui ont donné lieu à des affrontements avec les forces de l'ordre.

Plus d’un millier de civils ont péri depuis le début de l’intervention russe contre les régions rebelles en Syrie il y a quatre mois, a affirmé mercredi 20 janvier l’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH). « Depuis le 30 septembre, les frappes aériennes russes ont fait 3 049 morts, dont 1 015 civils, parmi lesquels 238 enfants et 137 femmes », a précisé l’organisation, qui dispose d’un important réseau d’informateurs à travers le pays.

L’effectivité de la prochaine instauration du gouvernement d’union nationale nommé mardi sous l’égide de l’ONU est cruciale quant à l’avenir de l’organisation terroriste, estime l’analyste Ludovico Carlino. Mais sa légitimité vis-à-vis de la population libyenne n’est pas encore acquise.

 

 

Après la victoire de la candidate de l'opposition à la présidentielle à Taïwan, hostile à un rapprochement avec le régime chinois, son nom était censuré ce samedi sur Weibo, le principal réseau social de Chine. Pékin tente ainsi de limiter le traitement médiatique de son élection et les discussions en ligne.

Flash international

International