L'activiste et homme politique Rachid Nekkaz a déclaré à la chaine Berbère Télévision qu'il soutient l'homme d'affaires Issad Rebrab.

Le nouveau modèle économique sera examiné lors de la réunion de la tripartite (gouvernement, patronat et UGTA), prévue le 5 juin prochain.   

Sauf retournement spectaculaire, le juge chargé de l’affaire El Khabar rendra une décision allant dans le sens des demandes du ministre Hamid Grine. On oublie qu’Issad Rebrab a acquis, par cette transaction, un quotidien, des imprimeries et… une chaîne de télévision !

L'industriel algérien Issad Rebrab a longtemps été l'idole de plusieurs algériens en matière de réussite dans le monde des affaires. Mais qui dit monde des affaires, dit affaires peu légales; corruption et évasion fiscale.

Les commissions de Saipem arrivaient bien chez Chakib Khelil via la filière Bedjaoui-Habour-Najat Arafat, l'épouse de l'ancien ministre de l'Energie. Elle est le premier maillon exposé que cible la contre-attaque de l'ex DRS finalement relayée par le général à la retraite Khaled Nezzar.

Ce que la justice italienne tente de connaître depuis 5 ans, les Panama Papers l’ont révélé cette semaine. Les sociétés offshore ont des connexions directes avec le scandale de corruption qui a touché Sonatrach.

La Constitution amendée en février 2016 est disponible depuis mercredi en version Tamazight sous les formats papier et numérique, grâce à la traduction assurée par le Haut commissariat à l'amazighité (HCA).

L’ancien ministre de l’énergie, Chakib Khelil a étonné son monde dans une émission télévisée d’Ennahar tv en s’en prenant en des termes crus aux chefs des deux partis au pouvoir, Amar Saâdani et Ahmed Ouyahia. C’est à tomber à la renverse quand on entend Khelil snober ces deux responsables qui sont quasiment les seuls à l’avoir soutenu et défendu publiquement quand il était descendu en flamme par de larges secteurs de l’opinion.

L’élection d’Ouyahia à la tête du RND cette semaine n’aurait surpris personne. Pas même ses adversaires. Mais s’agit-il juste d’un retour au poste de commandement de son parti, ou bien est-ce le retour sur la scène nationale? La réponse est à chercher loin de l’ambiance festive du congrès et loin des courriers de félicitations qui déferlent sans doute à Ben Aknoun, siège du RND.

Politique