Le président Bouteflika a opéré un mouvement partiel dans le corps des walis, rapporte, ce jeudi 15 décembre, la chaîne de télévision Ennahar TV.

Absent depuis dimanche dernier, Ould Salah Zitouni alimente de folles rumeurs sur son avenir à la tête de la wilaya de Béjaïa. Selon nos sources, le wali a été « mis en congé longue maladie » et le secrétaire général de la wilaya a été désigné pour assurer l’intérim, en attendant la nomination d’un nouveau wali.

Djamel Ould Abbès est très optimiste concernant l’état de santé du président Abdelaziz Bouteflika. Dans une déclaration à TSA, le nouveau secrétaire général du FLN note « une évolution très favorable ». Selon lui, le chef de l’État « va se remettre à marcher dans quelques mois, InchAllah ».

L'Algérie a décidé d'appliquer le principe de réciprocité diplomatique, concernant la taxe de 30 dinars tunisiens, imposée aux véhicules algériens entrant dans le territoire tunisien, a-t-on appris auprès du ministère des Affaires étrangères.

Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, a inauguré jeudi à Alger le Centre international des conférences (CIC), situé à Club des pins, à l'ouest de la capitale.

“Certains tentent depuis quelque temps de politiser ce dossier, mais qu’ils sachent que nous n’allons pas revenir sur notre décision de réformer le système des retraites”, a asséné le Premier ministre.

Après d’une semaine de la rentrée scolaire, les milieux conservateurs et islamistes rouvrent les hostilités contre la ministre de l’Education nationale et les réformes engagées à l’école, qu’ils considèrent attentatoires aux «constantes nationales». Malgré les assurances données par Mme Benghebrit et ses appels répétés au dialogue, des milieux islamistes menacent carrément de mobiliser la rue pour faire barrage à la modernisation du système scolaire.

Le Premier ministre, Abdelmalek Sellal, entame, mercredi, une visite de travail dans la wilaya de Saïda,  dans le cadre de la mise en oeuvre et du suivi du programme du Président de la République, Abdelaziz Bouteflika.

Le directeur général de la sûreté nationale, le général-major Abdelghani Hamel a souligné, en vertu de directives officielles adressées à l'ensemble des services de police, l'impératif de poursuivre l'action préventive auprès des usagers de la route en vue de réduire les accidents de la route.

Politique