L'Homme a fait entrer la Terre dans une nouvelle époque géologique, l'Anthropocène, qui a débuté au milieu du XXè siècle, selon un groupe de scientifiques qui a présenté lundi ses conclusions devant le Congrès géologique international réuni en Afrique du Sud.

Selon ce groupe de travail sur l'Anthropocène ("l'âge de l'homme"), qui travaille depuis plus de sept ans sur la question, il est temps de dire adieu à l'Holocène, époque géologique qui a commencé il y a 11 700 ans avec la fin de la dernière glaciation.

"L'Homme est devenu une force telle qu'il modifie la planète", déclare à l'AFP Catherine Jeandel, directrice de recherche CNRS au Laboratoire d'études en Géophysique et Océanographie Spatiales (LEGOS), et membre de ce groupe de travail. "C'est inquiétant".

Pour la première fois en 4,5 milliards d'années, une espèce unique a radicalement changé la morphologie, la chimie et la biologie de notre planète.

 
Composé de 35 personnes, le groupe qui réunit des géologues, des océanographes, des climatologues, des historiens ou des archéologues, a considéré à la quasi-unanimité (34 pour, une abstention) que l'Anthropocène était devenue une réalité sur le plan de la stratigraphie (l'étude des différentes couches géologiques).

A une forte majorité (30 pour, 3 contre, deux abstentions), ils estiment que l'entrée dans l'Anthropocène, suspectée depuis plusieurs années, doit être formalisée, précise l'Université de Leicester dont le géologue Jan Zalasiewicz coordonne le groupe.

Le concept d'Anthropocène a été forgé il y a plus d'une dizaine d'années par le prix Nobel de Chimie Paul Crutzen qui fait partie du groupe de travail. Il faisait débuter cette nouvelle époque avec la Révolution industrielle du XIXe siècle. Mais une majorité des membres du groupe de travail pense que la nouvelle époque a commencé aux alentours de 1950.

 Le groupe de travail a exposé ses recommandations devant le Congrès Géologique International, qui se tient jusqu'au 4 septembre au Cap.

Toutefois la route est encore longue avant que le changement d'époque ne soit officiellement acté. La proposition du groupe d'experts doit être soumise à une sous-commission sur la stratigraphie du Quaternaire, qui elle-même la présentera à la Commission internationale de stratigraphie avant qu'elle ne soit proposée au Comité exécutif de l'Union internationale des sciences géologiques (IUGS), une organisation non gouvernementale. Il faudra au moins encore deux ans pour parvenir au bout du processus.

 

Source : huffpostmaghreb

Flash sante

  • 16:02 À Washington, l'expérience "Game of Thrones" autour d'un cocktail
    C'est l'une des série télévisées les plus populaires de l'histoire : "Games of Thrones" a fait son retour dimanche pour une septième et avant-dernière saison, pour le plus grand bonheur des fans. Et à cette occasion, un bar éphémère sur le thème de la série a vu le jour a Washington. Bannières des grandes familles accrochées aux murs, dragon miniature et réplique du très convoité Trône de fer... Le décor est inspiré de la série jusqu'au moindre détail, et les fans sont au rendez-vous.
  • 10:18 La France lève l'interdiction des soins funéraires aux personnes séropositives
    À partir du 1er janvier 2018, les personnes porteuses du VIH ou d'une hépatite pourront bénéficier en France des soins funéraires, selon un arrêté paru jeudi au Journal officiel. Une attention qui leur était interdite depuis 1986.
  • 18:02 Vaccins obligatoires en France : une nécessité de santé publique ?
    Édouard Philippe l'a annoncé lors de son grand oral du 4 juillet : son gouvernement souhaite rendre obligatoire une liste de onze vaccins pour la petite enfance. Trois d'entre eux l'étaient déjà. Huit autres, jusqu'ici recommandés, seront désormais imposés. Le gouvernement souhaite aller vite et voter la loi dès l'automne, mais des associations de parents et certains médecins expriment leur désaccord. Pourquoi la polémique enfle-t-elle ? Quels sont les risques et les bénéfices de ces vaccins ?
  • 20:36 France : les vaccins inquiètent toujours
    En 2018, onze vaccins seront obligatoires en France, contre trois aujourd'hui. Cette annonce de l'exécutif relance le débat sur la vaccination, dont près de 40% des Français se méfie. Les vaccinosceptiques sont très actifs sur Internet. Pour ceux qui y sont favorables, les vaccins souffrent de leur "bénéfice invisible". François de Rugy est critiqué pour des propos tenus à l'Assemblée nationale alors qu'il croyait son micro coupé. Il s'est défendu en expliquant parler d'un SMS qu'il avait reçu.
  • 14:49 France : les médicaments à base de codéine disponibles uniquement sur ordonnance
    Le ministère français de la Santé a annoncé, mercredi, que les médicaments contenant de la codéine ne seraient désormais disponibles que sur ordonnance afin de mettre un terme à l'usage détourné de ces produits.
  • 12:33 Allemagne : bientôt la fin de route pour le diesel?
    Rien ne va plus au pays du diesel. Pour protéger l’environnement, plusieurs villes allemandes dont Stuttgart, Munich et Hambourg vont interdire aux véhiculent les plus polluants de circuler en centre-ville. La mesure, en vigueur à compter du 1er janvier 2018, concerne 70% du parc de diesels du pays. Si certains se réjouissent de respirer un air plus frais, d’autres s’inquiètent pour la valeur de leur véhicule et s’estiment floués par les constructeurs, accusés d'avoir truqué les moteurs.
  • 11:45 Nicolas Hulot, ministre de la Transition écologique, annonce la fin du diesel et de l'essence d'ici à 2040
    Éradication des passoires thermiques, fin de la vente des voitures essence et diesel d'ici à 2040, prime au rachat d'un véhicule propre... Le ministre de la Transition écologique, Nicolas Hulot, a dévoilé jeudi son plan climat pour la France.
  • 14:50 Les ONG s’inquiètent du vote européen sur les perturbateurs endocriniens
    Les États membres de l'UE ont adopté mardi des critères de définition visant à réglementer l'usage des perturbateurs endocriniens. La France a voté en faveur du texte. Plusieurs ONG déplorent le manque d'ambition des mesures prônées.
L'Homme a fait entrer la Planète dans une nouvelle époque, selon des scientifiques