Une simple piqûre de moustique et, quelques mois plus tard, un bébé qui naît avec une boîte crânienne anormalement petite : en Amérique latine, le virus Zika commence à semer la panique, poussant déjà deux pays à déconseiller, de façon inédite, toute grossesse.

Il y a trois mois, quand les premières informations sur un lien entre ce virus et la microcéphalie, une anomalie congénitale rare, ont paru au Brésil, Jacinta Silva Goes apprenait qu’elle attendait son troisième enfant.

Lire l'article depuis sa source

Flash sante

Le virus Zika se répand en Amérique latine: une menace pour les bébés