L’organisation mondiale de la santé doit déterminer sur le virus constitue une urgence de santé publique de portée mondiale…

Avec 29 pays touchés par des cas de virus Zika en Amérique du Sud et en Europe, le sujet est désormais au cœur des préoccupations de l’OMS. L’Organisation mondiale de la santé a commencé lundi une réunion d’urgence pour savoir si l’épidémie constitue « une urgence de santé publique de portée mondiale », a indiqué un porte-parole.

La réunion, qui a débuté peu avant 13H15, est organisée sous forme d’une conférence téléphonique entre huit experts, hauts responsables de l’OMS et douze représentants des Etats membres, dont le Brésil, pays le plus affecté, et l’Argentine, indique un porte-parole de l’OMS, Gregory Hartl. Toutefois, les participants ne devraient pas annoncer leur décision avant mardi au plus tôt.

Le Brésil le plus touché

L’OMS a averti la semaine dernière que le virus, qui se transmet par une piqûre de moustique, se propageait « de manière explosive » dans la région des Amériques, avec 3 à 4 millions de cas attendus en 2016. Ce type de consultations est plutôt rare, ce qui souligne l’inquiétude de l’OMS à propos de la possibilité d’une propagation du virus à un niveau mondial.

Le Brésil, pays le plus touché par le Zika, a sonné l’alarme en octobre, lors de l’apparition d’un nombre inhabituellement élevé dans le nord-est de cas de microcéphalie, malformation congénitale dont souffrent les enfants nés avec une tête et cerveau anormalement petits.

Un cas sur l’île de Sumatra

Depuis, 270 cas confirmés de microcéphalie et 3.448 cas suspects ont été enregistrés, contre 147 en 2014. La Colombie, le Salvador, l’Equateur, le Brésil, la Jamaïque et Porto Rico ont d’ores et déjà recommandé aux femmes d’éviter toute grossesse tant que l’épidémie de Zika n’est pas sous contrôle.

En Europe et en Amérique du Nord, des dizaines de cas d’infection par le Zika ont été signalés parmi les personnes revenant de vacances ou de voyages d’affaires dans les pays touchés. Dimanche, un institut de recherche indonésien a annoncé avoir trouvé un cas positif de virus Zika sur l’île de Sumatra, ajoutant que le virus circulait « depuis un certain temps » dans le pays.

Aucun traitement

Le Zika se transmet par une piqûre de moustique du genre Aedes aegypti ou Aedes albopictus (moustique tigre). L’OMS s’est abstenue jusqu’à présent de formuler des recommandations concernant les voyages dans les zones affectées par le Zika, soulignant que la prévention la plus efficace consistait à éliminer les eaux stagnantes où prolifèrent les moustiques, et à utiliser des répulsifs et des moustiquaires pour se protéger. Il n’existe actuellement aucun traitement, et selon l’OMS, la mise au point d’un vaccin devrait prendre plus d’un an.

Lire l'article depuis sa source

Flash sante

  • 10:17 L'Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus, premier africain à la tête de l'OMS
    L'Éthiopien Tedros Adhanom Ghebreyesus a été élu mardi nouveau directeur général de l'Organisation mondiale de la santé (OMS), devenant le premier Africain à prendre la tête de cette puissante agence de l'ONU, qu'il a l'ambition de réformer.
  • 12:35 Les "virus guérisseurs", un espoir dans la lutte contre les "superbactéries"
    La résistance aux antibiotiques est devenue un problème de santé publique à l’échelle mondiale. Avec l'émergence des "superbactéries", certains traitements sont devenus inefficaces. Pour certains patients, c'est l'impasse thérapeutique. Il existe pourtant des alternatives, comme la phagothérapie, une pratique ancienne qui mobilise des "virus guérisseurs", mais qui est interdite en France. Reportage de Juliette Lacharnay.
  • 13:52 Niveen Khabshab, le génie chimique au service du traitement du cancer
    Niveen Khabshab, chercheuse libanaise installée en Arabie saoudite dans le centre scientifique de Kaust, est en train de révolutionner le traitement contre le cancer grâce à des nanoparticules capables de détruire uniquement les cellules cancéreuses.
  • 16:01 Vidéo : en Inde, la guerre aux "superbactéries" est déclarée
    C’est un fléau de santé publique. D’après l’ONU, les "superbactéries", ces bactéries qui résistent aux antibiotiques, représentent la "plus grande menace mondiale" à venir en termes de santé. D’ici 2050, elles pourraient provoquer la mort de dix millions de personnes par an... En Inde, la situation est alarmante : les "superbactéries" s’y multiplient à grande vitesse au point que certains nouveau-nés naissent avec. Reportage de nos correspondants, Mandakini Gahlot et Alban Alvarez.
  • 07:10 Grâce à la trithérapie, l'espérance de vie des malades du sida a augmenté de 10 ans
    Selon une étude publiée jeudi dans la revue médicale britannique The Lancet HIV, l'espérance de vie des séropositifs en Europe et en Amérique du Nord a augmenté d'environ 10 ans depuis l'introduction des trithérapies en 1996.
  • 15:07 L'historique médical au cœur de la bataille contre l'Obamacare
    Le vote en faveur du texte abrogeant le dispositif de santé Obamacare à la Chambre des représentants relance le débat sur les "conditions préexistantes", soit l’historique médical, qui ont longtemps exclu des millions d’Américains d’une assurance.
  • 08:58 La mention "photo retouchée" bientôt obligatoire en France
    La France durcit sa législation et adopte un nouveau texte de loi, vendredi, rendant obligatoire la mention "photographie retouchée" et l'obtention d'un certificat médical pour tout mannequin exerçant dans l'Hexagone.
  • 19:22 États-Unis : la Chambre des représentants adopte le projet d'abrogation de l'Obamacare
    Après une première échec fin mars, la Chambre des représentants a validé, jeudi, un texte devant mettre fin à la couverture santé instaurée par Barack Obama. Une victoire pour Donald Trump, même si le texte est encore loin d'être adopté.
Virus Zika: L'OMS lance sa réunion d'urgence à Genève