L’organisation mondiale de la santé doit déterminer sur le virus constitue une urgence de santé publique de portée mondiale…

Avec 29 pays touchés par des cas de virus Zika en Amérique du Sud et en Europe, le sujet est désormais au cœur des préoccupations de l’OMS. L’Organisation mondiale de la santé a commencé lundi une réunion d’urgence pour savoir si l’épidémie constitue « une urgence de santé publique de portée mondiale », a indiqué un porte-parole.

La réunion, qui a débuté peu avant 13H15, est organisée sous forme d’une conférence téléphonique entre huit experts, hauts responsables de l’OMS et douze représentants des Etats membres, dont le Brésil, pays le plus affecté, et l’Argentine, indique un porte-parole de l’OMS, Gregory Hartl. Toutefois, les participants ne devraient pas annoncer leur décision avant mardi au plus tôt.

Le Brésil le plus touché

L’OMS a averti la semaine dernière que le virus, qui se transmet par une piqûre de moustique, se propageait « de manière explosive » dans la région des Amériques, avec 3 à 4 millions de cas attendus en 2016. Ce type de consultations est plutôt rare, ce qui souligne l’inquiétude de l’OMS à propos de la possibilité d’une propagation du virus à un niveau mondial.

Le Brésil, pays le plus touché par le Zika, a sonné l’alarme en octobre, lors de l’apparition d’un nombre inhabituellement élevé dans le nord-est de cas de microcéphalie, malformation congénitale dont souffrent les enfants nés avec une tête et cerveau anormalement petits.

Un cas sur l’île de Sumatra

Depuis, 270 cas confirmés de microcéphalie et 3.448 cas suspects ont été enregistrés, contre 147 en 2014. La Colombie, le Salvador, l’Equateur, le Brésil, la Jamaïque et Porto Rico ont d’ores et déjà recommandé aux femmes d’éviter toute grossesse tant que l’épidémie de Zika n’est pas sous contrôle.

En Europe et en Amérique du Nord, des dizaines de cas d’infection par le Zika ont été signalés parmi les personnes revenant de vacances ou de voyages d’affaires dans les pays touchés. Dimanche, un institut de recherche indonésien a annoncé avoir trouvé un cas positif de virus Zika sur l’île de Sumatra, ajoutant que le virus circulait « depuis un certain temps » dans le pays.

Aucun traitement

Le Zika se transmet par une piqûre de moustique du genre Aedes aegypti ou Aedes albopictus (moustique tigre). L’OMS s’est abstenue jusqu’à présent de formuler des recommandations concernant les voyages dans les zones affectées par le Zika, soulignant que la prévention la plus efficace consistait à éliminer les eaux stagnantes où prolifèrent les moustiques, et à utiliser des répulsifs et des moustiquaires pour se protéger. Il n’existe actuellement aucun traitement, et selon l’OMS, la mise au point d’un vaccin devrait prendre plus d’un an.

Lire l'article depuis sa source

Flash sante

  • 13:00 VIH en Chine : la jeunesse particulièrement exposée
    Les jeunes Chinois urbains n'ont jamais connu un tel niveau de vie. Ils ont un meilleur accès à l'éducation, aux services de santé et ont une meilleure qualité de vie en général. Mais les autorités ont été récemment alarmées par une statistique : le taux de VIH chez les jeunes âgés de 15 à 19 ans a triplé au cours de la dernière décennie. En cause : une jeunesse chinoise décomplexée, mais privée d'éducation sexuelle et une population homosexuelle particulièrement exposée. Reportage.
  • 12:55 Reste à charge zéro, retraites, dépendance : Macron dévoile ses pistes pour la protection sociale
    Entre des annonces sur le reste à charge zéro, les retraites et la dépendance, Emmanuel Macron souhaite réformer le système de protection sociale, tout en assurant qu'aucune économie ne serait faite sur le dos des plus fragiles.
  • 20:06 Les Antilles françaises empoisonnées pour des générations
    C'est une révélation du quotidien Le Monde: la quasi-totalité des Guadeloupéens et des Martiniquais sont contaminés par le Chlordécone, un pesticide toxique utilisé massivement de 1972 à 1993 dans les bananeraies. Toujours en France, l'enceinte connectée Echo équipée de l'intelligence artificielle Alexa arrivera le 13 juin annonce Amazon. Pour terminer, nous parlerons de l'ancien basketteur Dennis Rodman qui pourrait être présent à Singapour pendant la rencontre entre Kim Jong-un et Donald Trump
  • 14:11 La France crée un premier village Alzheimer pour "améliorer le quotidien" des malades
    Sur le modèle du village hollandais d’Hogeweyk, un "village Alzheimer" accueillera fin 2019 une centaine de résidents à Dax, dans le sud-ouest de la France. Questions à Jean-François Dartigues, neurologue qui supervise le projet.
  • 12:49 Le CBD, "cannabis légal", en France : entre espoirs médicaux et business florissant
    Pourra-t-on un jour en France consommer du cannabis légalement pour soulager ses douleurs ou supporter une chimiothérapie?... La ministre de la Santé vient de relancer le débat. Aujourd'hui acheter ou vendre du cannabis est interdit dans le pays. En revanche depuis quelques temps, à la faveur d'un vide juridique, l'une de ses molécules est en vente libre : le cannabidiol ou CBD. Certains lui prêtent des vertus thérapeutiques.
  • 16:19 Eau potable : le verre à moitié vide
    En France, 1 300 milliards de litres d'eau sont perdus chaque année, soit l'équivalent de 430 000 piscines olympiques. Et ce, à cause de la vétusté du réseau français. Pour éviter ce gaspillage, l’État a lancé le chantier des Assises de l'eau afin de moderniser plus rapidement ses infrastructures. Mais quel chemin parcourt l'eau de la source jusqu'à nos maisons ? Nous suivons sa trace, du captage au filtrage, jusqu'à sa distribution.
  • 07:32 "La prochaine fois qu'un opposant russe sera assassiné, on se demandera s'il est vraiment mort"
    Dans la presse, ce jeudi 31 mai, les réactions à la mise en scène de l’assassinat du journaliste Arkady Babchenko. Une conséquence controversée du durcissement de la lutte contre l’immigration aux États-Unis. L’essor du djihadisme en Afrique. Et une info sur le port de lunettes.
  • 12:49 "Le vaccin ‘expérimental’ contre Ebola a montré son efficacité"
    Yazdan Yazdanpanah, chef du Service des maladies infectieuses et tropicales de l’Hôpital Bichat à Paris, a travaillé sur la mise au point d’un vaccin contre le virus Ebola. Il revient sur la campagne de vaccination en cours en RDC, où Ebola a fait à ce jour 25 morts, qui suscite l'inquiétudes sur place. Entre 2013 et 2016 Ebola a tué 11 000 personnes en Afrique de l’Ouest.
Virus Zika: L'OMS lance sa réunion d'urgence à Genève